Avec Entrepreneurship et International Finance, Global Leadership est l’un des trois tracks de spécialisation du Global MBA de l’EDHEC. Il a démarré en avril par une semaine de formation sur le campus de l’EDHEC à Nice et une semaine de business trip à Singapour. L’occasion pour ces cadres et entrepreneurs du monde entier de s’ouvrir aux dernières tendances en matière de stratégie internationale et d’apprendre à manager des équipes multiculturelles.

Le Global Leadership Track s’est ouvert avec une semaine sur le thème : "Strategy 3.0: Anticipating global trends & emerging technologies". Dans ce cours, le professeur Karin Kollenz, PhD., s’est intéressée au phénomène de disruption qui se produit lorsque des innovations technologiques ou de nouveaux business models révolutionnent des secteurs d’activité tout entiers – on peut citer l’exemple de l’industrie musicale mondiale, transformée par la digitalisation. Les MBA ont étudié les différentes options stratégiques qui s’offrent aux entreprises pour faire face à la disruption ou devenir disruptives à leur tour, un défi clé pour tous les global leaders d’aujourd’hui. Puis, pour comprendre comment ces principes s’appliquent sur le terrain, ils se sont envolés dès la semaine suivante pour un business trip exceptionnel à Singapour, à la rencontre d’entreprises singapouriennes et internationales.

Singapour, la multiculturelle : un business-case de grande échelle

"Le dynamisme de Singapour donne de l’espoir aux managers issus des pays en développement et des idées neuves à ceux qui évoluent dans des économies matures." Pierre d’Huy, directeur des programmes internationaux de l’EDHEC Executive Education.

Porte sur l’Asie toute entière, Singapour est un pays cosmopolite où des nationalités très diverses collaborent au quotidien. Un modèle particulièrement inspirant pour les professionnels du Global Leadership track, qui souhaitent donner à leur parcours une dimension multiculturelle : "Cette expérience de terrain m’a aidée à réaliser à quel point la diversité est un facteur clé de réussite", explique Claudia Lomelí, l’une d’entre eux.

Découvrir la florissante économie singapourienne permet également aux MBA d’aller plus loin que les business cases habituels, qui se focalisent sur une entreprise : "Singapour est un pays-ville qui se comporte comme une entreprise, explique Pierre d’Huy. Elle constitue un business case de grande échelle, dont le dynamisme donne de l’espoir aux managers issus des pays en développement et des idées neuves à ceux qui évoluent dans des économies matures."

De retour en France, les MBA ont parachevé leur Global Leadership Track avec deux semaines supplémentaires de modules de formation ("Leading Global Change through Design Thinking" et "Managing Global Projects") et travaux en équipe.

Pour en savoir plus sur le Global MBA de l’EDHEC, n’hésitez pas à nous contacter : mba.admissions@edhec.edu